Origine et Histoire du Drapeau Pirate

Selon son histoire, on a commencé à entendre parler du drapeau pirate, à la fin du 17e siècle. Lors de son apparition, il servait à faire craindre les marins, tout en favorisant l’imagination. De nos jours, son origine reste moins connue du public. Dans le langage maritime, on nomme ce dispositif un « pavillon ».

L’origine du drapeau pirate selon la culture grecque et latine

Le domaine de la piraterie fait partie des univers les plus prisés du monde. Sans aucun doute, c’est en raison de sa richesse en symboles. De plus, il existe une multitude de termes, qui sont liés à ce monde, que l’on utilise actuellement de façon indifférente. Pourtant, la signification de chacun d’entre eux peut avoir des sens différents.

Par exemple, le terme « pirate » provient du mot latin « pirata« , se référant à une personne qui cherche la fortune. Dans la culture grecque, le mot « peiratês » désigne le caractère d’une personne brigande. En effet, il s’agit des bandits des mers qui ne cessent de voyager et leur origine ne peut pas être déterminée. De manière plus précise, c’est un groupe de marins et d’hommes qui sont des hors-la-loi.

L’origine de l’expression « Jolly Roger »

L’expression « Jolly Roger » provient de la tradition anglaise, qui désigne les drapeaux pirates. Si vous voulez plonger dans cet univers, unique en son genre, vous pourrez vous procurer de ces accessoires de pirate authentiques. D’ailleurs, dans le cadre de l’origine du drapeau pirate, il existe plusieurs hypothèses, mais les principales sont les suivantes :

  • L’erreur de prononciation : l’origine de ce célèbre drapeau provient d’une histoire impressionnante. L’une des versions les plus populaires constitue le pavillon noir qui comporte une tête-de-mort, deux tibias croisés ainsi qu’un sablier. Il est conçu par Emmanuel Wynne, qui fait partie des pirates de l’époque. Il servait à communiquer aux adversaires, dont la signification est « se rendre ou mourir« 
  • Les templiers : selon certains historiens, il s’agit d’un symbole d’origine chrétienne, qui marque le dernier moment de l’Ordre du temple. Après la trahison d’une partie, cette dernière devint une véritable armée clandestine.

Le drapeau pirate : un dispositif pour passer un message

À l’origine, le drapeau pirate se servait à l’intimidation des adversaires. Cependant, l’objectif principal est de voler les trésors de ces derniers, tout en utilisant la ruse. Aujourd’hui, un bon nombre de personnes pensent à tort que le drapeau pirate se hisse en permanence. Des techniques très précises ont été utilisées en vue de faciliter la venue des navires prétendus. Elles consistent à la prévention de leur fuite, lors de l’apparition de cet emblème funeste.

Cependant, on ne révèle les intentions réelles que lorsque les navires sont suffisamment proches. Ainsi, les pirates n’ont qu’à hisser leur pavillon noir. Lors de l’attaque, tous les pirates se hurlent extrêmement fort dans le but d’intimider l’adversaire et de l’encourager à se rendre. En effet, les pirates préfèrent ne pas combattre, puisque les éventuelles blessures, engendrées par l’affrontement, sont souvent trop importantes.

Par ailleurs, le drapeau rouge sert à signaler le combat, tandis que le blanc aide à proclamer la paix.